« Furnace of the future »: Un projet européen pour reduire de 50 % les émissions de co2 liées a la production de verre d’emballage

Bruxelles, le 16 mars 2020

Pour la première fois, 20 fabricants européens d’emballages en verre s’unissent pour construire le premier four électrique hybride de grande capacité fonctionnant avec 80 % d’électricité verte. 

« Furnace of the Future » est une étape fondamentale dans le projet de décarbonation de l’industrie du verre d’emballage pour tendre à la neutralité carbone. Première mondiale, ce four électrique hybride de grande capacité fonctionnera grâce à un procédé d’oxy-combustion et à 80% d’électricité renouvelable. L’utilisation massive d’électricité décarbonée en substitution des énergies fossiles permettra de réduire les émissions de CO2 de 50 %.

Pour la toute première fois, l’industrie verrière européenne a adopté une approche collaborative avec 20 des plus grands fabricants d’emballages en verre qui ont mobilisé leurs ressources pour développer et financer un projet pilote afin d’en tester le concept.

« Nous sommes extrêmement fiers d’annoncer ce projet collaboratif de l’industrie verrière », commente Michel Giannuzzi, président de la FEVE. « La technologie hybride constitue une évolution clé dans notre façon de produire et nous permettra de réduire de manière significative l’empreinte carbone de la production d’emballages en verre. Ce projet représente une étape majeure de la stratégie de décarbonation du secteur du verre d’emballage. »

L’industrie recourt déjà à des fours électriques dans plusieurs de ses 150 usines de fabrication d’emballage en verre en Europe mais ces fours sont de petite taille et servent exclusivement à produire du verre blanc (incolore) avec des matières premières vierges, intégrant donc très peu ou pas de verre recyclé. Avec cette nouvelle technologie, l’industrie sera en mesure de produire plus de 300 tonnes par jour dans différentes teintes, en utilisant des niveaux élevés de verre recyclé.

Le groupe Ardagh, le deuxième plus grand producteur d’emballages en verre au monde, s’est porté volontaire pour construire ce four en Allemagne. Il sera construit en 2022 et une évaluation des premiers résultats est prévue pour 2023.

« Avec cette nouvelle technologie, nous nous engageons sur la voie d’un emballage en verre climatiquement neutre, et nous assurons ainsi la durabilité à long terme de notre industrie », déclare Martin Petersson, PDG de Ardagh Group, Glass Europe« Nous voulons démontrer la viabilité de la fusion électrique à l’échelle commerciale, ce qui révolutionnerait le marché des emballages en verre. »

« Furnace of the Future » est un projet extrêmement ambitieux qui nécessite d’importantes ressources financières et humaines ainsi qu’un large éventail de compétences. C’est pourquoi l’industrie s’est engagée de manière collaborative dans ce projet. En adoptant une approche sectorielle, elle fait appel au Fonds de financement de l’innovation dans le cadre de l’ETS mis en place par la Commission Européenne. Parallèlement à ce projet stratégique, l’industrie du verre explore d’autres technologies de production propre et de conception d’emballages en verre neutres sur le plan climatique.

***

A propos du projet

A ce jour, l’utilisation de l’électricité dans l’industrie du verre d’emballage comme source principale d’énergie est limitée à des fours de petite taille pour le verre (blanc), sans utilisation de verre recyclé. Les nouvelles technologies mises en œuvre dans ‘’Furnace of the Future’’ permettront d’y remédier.

Le remplacement de 80 % du gaz naturel par de l’électricité décarbonée permettra de réduire de
60 % les émissions des fours, soit environ 50 % des émissions totales de CO2 d’une usine de verre d’emballage.

Ce défi technique pourra être relevé en réunissant pour la première fois les compétences des meilleurs ingénieurs des 20 plus importants producteurs d’emballages en verre engagés dans ce projet.

Cette nouvelle technologie permettra d’utiliser des taux élevés de verre recyclé, ce qui n’est actuellement pas possible avec les fours électriques traditionnels. Chaque tranche additionnelle de
10 % de verre recyclé dans le four permet une réduction supplémentaire de 5 % des émissions de CO2 et de 3 % de la consommation d’énergie.

La flexibilité de la technologie hybride permet d’avoir recours à d’autres sources d’énergie en cas de problèmes d’approvisionnement, ce qui garantit la continuité de la production.

Les coûts supplémentaires (dépenses d’investissement et dépenses opérationnelles) d’un four hybride par rapport à un four conventionnel sont estimés à 40 millions d’euros sur les 10 ans de durée de vie du four. Cela est principalement dû au surcoût de l’électricité par rapport au gaz naturel (environ trois fois plus élevé par MWh).

Calendrier:

Le projet pilote sera construit en 2022 et les premiers résultats seront obtenus en 2023. Les prochaines étapes consisteront à sélectionner le fournisseur du four, à solliciter une subvention auprès du Fonds d’innovation de la CE et à créer une nouvelle entité juridique pour gérer le projet.

 

Liste des 20 sociétés membres fondatrices du projet “Le four du futur” (au 16 mars 2020)

 

Allied Glass www.alliedglass.com
Ardagh Group www.ardaghgroup.com
BA Glass www.baglass.com
Beatson Clark www.beatsonclark.co.uk
Bormioli Luigi www.bormioliluigi.com
Gerresheimer www.gerresheimer.com
GCA Gürallar Cam Ambalaj www.gca.com
O-I Europe www.o-i.com
Pochet www.groupe-pochet.fr
Saverglass www.saverglass.com
SGD www.sgd-pharma.com
Steklarna Hrastnik www.hrastnik1860.com
Stoelzle www.stoelzle.com
Verallia www.verallia.com
Verescence www.verescence.com
Vetreria Etrusca www.vetreriaetrusca.it
Vetropack www.vetropack.com
Vidrala www.vidrala.com
Wiegand- Glashüttenwerke GmbH www.wiegand-glas.de
Zignago Vetro www.zignagovetro.com

 

Pour plus d’informations, merci de contacter :

Jacques Bordat, Président de la Fédération des Industries du Verre – jacques.bordat@fedeverre.fr, Mobile +33 6 08 28 45 97

Michael Delle Selve, Senior Communication Manager, FEVE, m.delleselve@feve.org, Direct Line: +32 (0)2 536 00 82, Mobile +32 475 52 24 58